Les voisins, leurs enfants, et des murs en carton.

dans Actualité

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours eu au moins une famille de voisins qui se crêpait le chignon régulièrement. Quand je dis crêper le chignon, j’entends vraiment se hurler dessus et limite lancer des trucs contre les murs. Je me souviens même d’un jeune couple qui avait tellement de problèmes (ou qui les cherchait, à ce niveau-là, on ne sait plus!) que mon père a été forcé de sortir pour vérifier que l’un ne battait pas l’autre. Oui, parce que ce n’est pas forcément toujours la femme qui est battue par son mari. Bon, certes, ça paraît le plus probable dans la plupart des situations, mais il arrive que les femmes soient de vraies harpies aussi ! Bref,…

Lire la suite...