Divers

Viking, mon meilleur ami, et comment tous les chiens sont devenus les miens

J’ai envie de vous parler de quelqu’un qui compte beaucoup pour moi. Oui je dis « quelqu’un« , et certains pourront s’en moquer mais c’est qu’ils ont l’esprit trop fermé. C’est enfantin cet amour qu’on porte à son chien. C’est un lien qui fait du bien.

P1030077

Viking est mon meilleur ami et de très loin. Il comprend tout, est toujours là pour moi, il m’écoute et sait me regarder de ces yeux qui apaisent. Je l’ai tellement attendu que ça a été le coup de foudre quand je l’ai rencontré. Il avait les yeux fermés, et c’était le seul à vouloir jouer pendant que ses petites soeurs faisaient la sieste sous la lampe UV. Il tenait dans la paume de ma main, et je n’ai jamais hésité: il allait être la meilleure chose qui me soit arrivée du haut de mes 12 ans. Viking est le plus beau. De toute façon, tout le monde me le dit ! Et puis sincèrement, c’est un génie : même mes amis qui ont des chiens m’envient. Il connaît les choses de base qu’on apprend à son chien, et tellement plus : il fait les associations d’idées (tu lui dis 3 voire 4 idées, et il les combine pour capter ce que tu racontes!), et il adore communiquer. Il te répond du regard, ou d’un petit mouvement de la tête, et si tu saisis sa réponse il s’esclaffe de plaisir d’avoir été compris. Parfois je me dis que s’il se mettait à parler, ça ne me surprendrait même pas. Je lui expliquerais alors qu’il faut que ce soit notre secret, car les humains s’effraient de l’inconnu et risqueraient de le menacer. 

Si j’ai cette relation si belle avec mon chien, c’est parce que nous avons grandi ensemble. Je suis fille unique, mais je suis fière de dire que Viking est comme mon petit frère. Vous allez me dire que j’exagère, mais si vous marchiez dans mes souliers, vous sauriez que c’est vrai. Je lui ai appris plein de choses, et aussi à trouver sa place dans la famille. Grâce à lui, j’ai pu me balader dehors toute seule très tôt, très tard, sans que les parents s’inquiètent. Je lui racontais mes journées, mes secrets, et quand ça n’allait pas j’allais soupirer sur un banc avec Viking à mes pieds. Il posait alors sa tête sur mes genoux, ou la glissait sous mes mains comme pour dire « mais tu vois, moi je suis là ». 

P1030037

Je n’ai que très rarement réussi à m’entendre avec les gens. Bien sûr, j’ai des connaissances, et quelques amis qui tiennent sur les doigts d’une main. S’ils tiennent sur une seule main, c’est d’une part parce que des comme ça, on en trouve pas à tous les coins de rue, et puis aussi parce que ça ne suffit pas qu’ils soient des gens de qualité, encore faut-il qu’ils me correspondent ! – bah oui, certaines personnes peuvent être géniales, c’est pas pour autant qu’on va s’entendre hein, c’est pas nécessairement lié – En ce qui me concerne, j’accorde une extrême importance à la loyauté. C’est d’ailleurs ce qui détermine la plupart de mes amitiés.

Pour en revenir au sujet initial, je pense que si j’aime tant Viking c’est parce qu’il est le plus loyal de tous les êtres que j’ai pu rencontrer. C’est sans doute aussi parce qu’il n’est pas humain ; et que j’ai un attachement tout particulier au règne animal. Je trouve qu’ils sont tous beaux à leur façon, et tellement moins destructeurs que l’Homme. Ils méritent plus d’être là.

P1030046

Depuis maintenant presque trois ans, je ne vois Viking que quelques fois par an. Ça fait chier. Quand j’arrive, et qu’il comprend que j’ai ma valise il n’en peux plus de joie : il sait que je vais rester quelques temps et ça le rend fou. Quand je repars, que ma valise est à nouveau remplie, il se couche l’air inconsolable et me regarde m’éloigner comme si je l’avais trahi. C’est ce regard-là le plus dur à accepter : il comprend. Au fond c’est sans doute moi qui interprète, mais j’ai toujours l’impression de le laisser tomber.

Depuis ces trois ans, chaque chien que je croise est le mien. Je ne peux pas m’empêcher de sourire à tous les petits amis à quatre pattes que je rencontre, et alors je regarde leur maître avec ce bonheur tout particulier : « moi aussi je sais ce que c’est, vous avez de la chance ».

C’est un peu un moyen de moins manquer du mien.

Tous les jours, si j’ai croisé un chien, j’ai été bien.

Même si le mien, il est loin.

signaturee

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu es passé par ici ?