Cinéma, Culture

The Perks of Being a Wallflower

Sorti en 2012, The Perks of Being a Wallflower (alias Le monde de Charlie en VF) est un gros coup de coeur. J’ai adoré ce film du début à la fin, au bout des 5 premières minutes je savais déjà qu’il entrerait dans cette liste des films qui m’ont marquée.

the-perks-of-being-a-wallflower_logo2

The Perks of Being a Wallflower a été écrit et réalisé par Stephen Chbosky (Jericho) et dépeint la vie d’un « freshman », un jeune adolescent qui entre dans sa première année de lycée (jusque-là rien de particulièrement palpitant, je vous l’accorde). Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous tenter en vous parlant du casting. C’est le second film auquel Emma Watson participe depuis la saga Harry Potter (le premier étant My Week with Marilyn, dans lequel elle incarne Lucy – je vous en parlerai d’ici peu). Elle y joue le rôle de Sam, élève en dernière année au lycée. J’ai éprouvé énormément de plaisir à retrouver cette belle actrice, qui pour moi a réussi sa transition sans accrocs: on ne voit vraiment pas Hermione, on ne voit que Sam. Ensuite, le rôle de Charlie est interprété par Logan Lerman (Le nombre 23 et Percy Jackson: le voleur de foudre, entre autres). Il nous livre une performance remarquable, étouffante de sincérité dans le bon sens du terme, qui m’a touchée en plein coeur. Le rôle de Patrick est quant à lui joué par Ezra Miller (Californication, Royal Pains, We Need to Talk About Kevin), totalement scotchant aussi. Au niveau des rôles secondaires, on retrouve Dylan McDermott dans le rôle du père (mon chouchou de The Practice, pour ceux qui se souviennent de cette série géniale sur le monde des avocats), Kate Walsh pour la mère (Grey’s Anatomy, Private Practice), Nina Dobrev (Vampire Diaries) pour la soeur… et un autre chouchou, j’ai nommé Paul Rudd (Friends, Night at the Museum) !

perk-of-being-wallflower-pic02

Pour ce qui est de l’histoire du film, Stephen Chbosky a réalisé un petit bijou. On y découvre l’univers d’un garçon qui s’épanouit aux côtés de ses amis, et le difficile balancement entre mélancolie et exaltation qu’on peut connaître à cet âge. Charlie va se retrouver dans une tribu qui l’accepte, et ainsi pouvoir entamer sa métamorphose. Ce film est juste et correspond vraiment à mon expérience de l’adolescence; il ne nous montre pas une vision grossière de cette période, comme on peut la voir dans la plupart des films qui en parlent.  Les peines y sont réelles, mais pas vulgairement tragiques ou insurmontables: ce sont des douleurs profondes, tout en nuances. De même, les joies ne sont pas artificielles ou surexploitées: ce sont de vrais bonheurs. Bien entendu, l’amitié des trois personnages principaux est très belle à voir, les personnages sont construits, ont un passé et des envies. C’est véritablement très bien écrit. Je ne préfère pas m’éterniser trop sur le sujet, vous l’aurez compris, j’ai aimé ce film. Jugez par vous-mêmes en le regardant directement, ou passez par la case bande-annonce juste en-dessous, et je vous souhaite un bon moment de cinéma !

C’est le tableau d’une jeunesse qui veut vivre en grand.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Eat me baby (@eatmebabyfr)

    7 juillet 2013 at 17 h 39 min

    Ah je suis en recherche de films à me regarder, tu m’as donné envie du coup je note ! Merci

  2. {Dust & Swallow}

    27 juin 2013 at 22 h 02 min

    J’ai lu le livre et j’ai acheté le DVD ces jours-ci. J’ai hâte de la voir car j’avais adoré le lire! :)

    Et merci pour ton petit commentaire et pour le lien sur mon blog! Ca me fait vraiment, vraiment plaisir! :D
    Tu as de la chances de venir d’Agay! C’est un très joli coin! J’avais beaucoup aimé. Mes vacances me manquent déjà d’ailleurs! ^^

    Des bisous!

    1. estellegdaily

      27 juin 2013 at 23 h 34 min

      Merci beaucoup ! C’est très gentil d’être passée voir mon blog :) Et comme j’ai beaucoup aimé le tien, ça me touche d’autant plus !
      La bise <3

  3. hollygoli

    17 juin 2013 at 18 h 23 min

    Voilà un moment que j’en entends parler. Je me le note dans un petit coin.

Tu es passé par ici ?