Depuis toujours, j’adore la nature. Elle m’émerveille, me fascine et me rassure. Vers 15 ans, j’ai découvert les plantes succulentes, et ça a été un choc de plus. Je suis tombée amoureuse de ces plantes grasses qui capturent les gouttes d’eau telles des diamants. J’en voulais plein, de toutes sortes. Cela ne s’est pas fait tout de suite, et à l’époque elles étaient peu vendues en jardineries (en tous cas beaucoup moins faciles à trouver).

S’occuper de ses plantes : un moment de calme

Aujourd’hui, dix ans plus tard, j’ai la chance d’avoir la place et le temps de m’occuper de ma petite collection. Même en appartement, avec quelques pans de murs ensoleillés, mon salon si lumineux – critère n°1 quand j’ai emménagé -, et quelques balcons, j’ai réussi à intégrer le monde végétal dans ma vie. Le soin que j’apporte à mes plantes est devenu un rituel quotidien et une véritable source de bien-être.

Je ne vous montre pas toute ma collection en une fois, il faut en garder un peu pour plus tard. Mais j’ai en majorité des plantes grasses, réputées faciles d’entretien et assez rustiques. Après, c’est comme tout, même les plus vivaces peuvent souffrir de négligence. Disons que plus vous choisirez des plantes résistantes, plus elles auront de chances de reprendre si vous faites une bêtise !

plantes 26

Les crassulacées, ou plantes succulentes

Cette famille botanique comprend un nombre incroyable de variétés, et la plupart de mes plantes préférées en font partie. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir ma petite chouchoute : une graptopetalum paraguayense. A l’origine, on en trouvait principalement en Amérique du Sud. Elles sont souvent hybridées avec des echevariae, que je n’ai pas pour l’instant. Elle me plaît particulièrement pour son aspect « porcelaine », et ses couleurs pastel qui changent au soleil. Rustique jusqu’à -10 °C, elle demande très peu d’entretien.

Ci-dessous, au centre de la photo, voici une pachyphytum. Son nom est descriptif : pachy- pour épais, et -phytum, plante. Les pachydermes sont donc simplement des animaux à la peau épaisse ! D’aspect bleuté, la cuticule qui la recouvre lui donne une texture comme poussiéreuse, vieillote, que j’aime beaucoup.

plantes 136

J’aime chercher le nom et l’origine de mes plantes, et découvrir des anecdotes sur leur Histoire et leurs pays. Vous pouvez voir une autre crassulacée sur la photo, à gauche en vert foncé. C’est une kalanchoe. Cette famille botanique regroupe plus de 155 espèces. Ce sont des succulentes à la fois tropicales. Elles se trouvent à Madagascar, en Afrique et en Asie. Nombre d’entre elles fleurissent, mais comme la mienne est encore toute petite, je ne sais pas si elle changera d’aspect. J’attends d’être surprise !

plantes 50

Je n’ai pas formellement identifié cette plante, mais c’est très probablement un sedum. Ses fleurs se laissent désirer pour l’instant, mais elles ne devraient pas tarder… j’ai hâte !

Les sedums, ou connus en France sous le nom d’orpins, poussent dans l’hémisphère Nord. Le plus souvent, ce sont des plantes de rocailles. Les deux photos ci-dessous en sont également. D’ailleurs si vous connaissez leur nom précis, n’hésitez pas à commenter sous cet article.

plantes 37

plantes 35

Les plantes tropicales : ma Monstera

La reine de mes plantes est la Monstera Deliciosa. Je me la suis offerte récemment, et je l’adore. Elle trône en haut de mon étagère, et ses feuilles prennent un aspect translucide avec les rayons du soleil. Aussi appelée faux philodenderon, elle fait partie de la famille des aracées et vient surtout du Mexique et du Guatemala.

plantes 58

plantes 57

Elle demande plus d’entretien, car qui dit plante tropicale, dit humidité. Il faut donc régulièrement pulvériser le feuillage, et veiller à ce que le terreau soit humide mais bien drainant car les plantes redoutent toujours la noyade.

Le pin bonsaï

Ce petit bonsaï me donne beaucoup de satisfaction car il a germé d’une graine. En effet, jusqu’alors je n’achetais que des plantes déjà « vertes ». Alors quand j’ai reçu deux kits à bonsaï à faire pousser à partir de graines, je n’étais pas bien sûre d’y arriver, et puis en fait le premier est plutôt une réussite.

plantes 51

J’ai un autre kit pour faire pousser un gingko bonsaï, que je vais mettre en terre très bientôt. Son feuillage doré devrait être joli comme tout.

Cet article, comme je l’ai dit plus haut, ne recense pas du tout ma collection complète. Je continuerai à vous les montrer dans d’autres épisodes. Plus tard, je vous parlerai aussi des livres que j’aime et qui m’aident à m’occuper de mes plantes. Évidemment, je vous parlerai aussi entretien en termes plus concrets, ainsi que boutures et propagation.

J’espère que vous avez aimé cette plongée dans ma jungle, et surtout j’ai hâte de lire vos commentaires. Et vous, avez-vous des plantes ? Cultivez-vous des fleurs ou un micro potager sur votre balcon ? Ou êtes-vous un petit chanceux avec son propre jardin ?