Comment allez-vous aujourd’hui ? Pour ma part c’est une période d’idées, donc j’en profite. Les hirondelles virevoltent, les jours pleins de soleil et les soirées fraîches… On est en mai, et je reviens avec un maquillage pin-up entre virgule d’eyeliner et bouche rouge.

C’est un maquillage qui ne nécessite pas des compétences incroyables en art du pinceau, qui peut s’adapter aussi bien en journée qu’en soirée. On l’adaptera par exemple avec un smoky foncé, ou une coiffure sophistiquée pour un effet plus glamour.

Pour le teint, j’ai utilisé mon produit coup de coeur, je ne jure que par lui et quand je me maquille le teint (ce qui est d’ailleurs assez rare) je n’ai besoin de rien d’autre. J’ai nommé la BB crème Diorskin  Nude dans sa teinte la plus claire (001). Quand je veux me sentir un peu plus réveillée je l’applique en anti-cernes, et quand je suis vraiment apprêtée et que je sors le maquillage complet, il se substitue à la crème hydratante. Au début, je l’appliquais au doigt mais je n’étais pas convaincue : il me restait beaucoup de matière sur la main donc j’avais l’impression de gâcher. Avec mon pinceau à fond de teint Elf, je trouve ça plus pratique : je peux atteindre les petits recoins sombres, bien patiner la chose pour un effet très naturel. Pour couronner le tout et comme toute BB crème qui se respecte, elle fait office de protection solaire également; donc avec le temps changeant ça peut toujours servir.

Pour rehausser un peu les pommettes et donner un petit coup de soleil (ou estomper les tâches de rousseur si on ne les aime pas, pour ma part je les ai complètement acceptées!), j’ai utilisé la Terre cuite Boho n°6 Terre d’Outre Mer. Pareil qu’au-dessus, j’ai pioché mon pinceau à blush Elf, et mis un peu de couleur des tempes vers les pommettes. Attention au dosage, cette terracotta est très pigmentée, il faut vraiment juste effleurer le pinceau.

Que serait un maquillage d’inspiration pin-up sans sa virgule d’eye-liner noir, je vous le demande ! J’ai donc dégainé un indémodable, l’eye-liner liquide au pinceau de chez Elf. Vous pouvez en trouver de similaires dans toutes les marques de cosmétiques, du plus basique au plus cher. Bien entendu, différence de qualité, il y a. Mais au quotidien, je ne ressens pas le besoin d’un eye-liner « luxe » : tant que le tracé est net, le reste je m’en fous un peu. D’ailleurs mon truc à moi quand j’ai un eyeliner plutôt bof, c’est de repasser au crayon khôl. Je me sers alors du liner comme d’un guide à ne pas dépasser, et je remplis de noir mat. L’effet est souvent bien plus joli que le liner simple en fait.

Autre petit chouchou, mon mini-mascara Clinique. Noir, mat, brosse très maniable et rendu naturel. Ce mascara sépare bien les cils, les allonge. Par contre il n’est pas waterproof, chose que j’ai déjà oublié en me frottant les yeux… bonjour le panda. Donc faites attention si vous avez les yeux sensibles, ne pas frotter !

Et enfin, les fameuses red lips. La bouche rouge, le grand classique. Je pense n’avoir jamais – ô Grand Jamais – acheté de rouge à lèvres dit « cher ». Pour moi, au-dessus de 20€ on est dans le beau maquillage, le budget réfléchi. Or, quand j’achète c’est plutôt sur un coup de coeur. Donc disons que j’ose plus me faire plaisir si le prix n’a qu’un chiffre avant la virgule. Avec ce RAL Lasting Finish Lipstick by Kate de chez Rimmel, vous avez le confort, l’hydratation, la pigmentation (et le côté groupie de Kate Moss) pour moins de 10€. Ici je porte la teinte n°01.

pinupHD

PS : j’ai fait mon balayage au salon So’Coiffure de Saint-Germain-en-Laye et j’en suis ravie. La coiffeuse a bien écouté mes envies, on a papoté tout du long et elle était très souriante, ce que je remarque toujours. Je déteste les coiffeuses qui font la gueule, ou qui râlent sur la vie. Pour moi, l’esthétique est synonyme de détente donc uniquement des ondes positives, merci bien !

PS bis : pour obtenir ces légères ondulations, j’ai simplement tressé mes cheveux en deux épis de blé après la douche, appliqué un peu d’huile Fructis de Garnier, et dormi dessus.