Aujourd’hui c’est dimanche, on a donc le droit de relâcher un peu la pression du quotidien et prendre le temps pour soi. Cela peut vouloir dire aller se promener dans la nature, faire des parties de jeux de société endiablées, lire un bon bouquin, faire la sieste… ou encore faire un marathon séries (ne te cache pas, on est tous pareils^^). Du coup je vous en propose une qui, dès le premier épisode, m’a séduite pour tout un tas de raisons. Bien évidemment c’est un choix personnel et cette série a un univers particulier donc vous pourriez tout à fait ne pas aimer. Mais pour une musicienne, ça m’a un peu fait l’effet « oh enfin une série qui montre le vrai côté de la musique classique ! ». Bah oui, les médecins ont leurs milliers de séries médicales, les avocats, les flics, les militaires… il y a aussi toutes les séries pour lycéens, pour familles nombreuses, pour potes colocs et autres. Il y a les séries historiques, les séries fantastiques, Syfy… Mais il n’y avait pas de série qui parle de musique ! – Si je me trompe, corrigez-moi et je serai ravie d’en découvrir d’autres.mozart-in-the-jungle-19Mozart in the jungle est une série de Roman Coppola créée par Amazon et raconte le passage de flambeau entre le Maestro – Malcolm McDowell – qui prend sa retraite, et le jeune prodige qui vient le remplacer : Rodrigo (interprété par Gael Garcia Bernal). Il y a aussi Hailey, une hautboïste qui rêve d’intégrer le New York Symphony Orchestra et sacrifie tout depuis l’enfance pour atteindre son objectif… Chaque personnage a du relief, son humour et ses contrastes. Basée sur le livre de Blair Tindall, Mozart in the Jungle: Sex, Drugs, and Classical Music,  cette série est déjantée, et dépeint le monde de la musique comme tout sauf rigide. Ce que j’aime particulièrement : les clichés y sont abolis !

mozart4

Les artistes ont beau être musiciens « classique », passer des heures à inlassablement répéter, surveiller leur technique, améliorer leur son, se lever tôt le matin, donner des cours pour payer leur loyer… ils sont du même accabit que les stars du rock : ils ont besoin de libérer la pression, ils font la fête, ils sont jaloux, compétitifs, carrément en décalé du reste du monde. Ils oscillent entre le glamour des galas, les tenues de soirées des jours de concert, et le combo « coloc-pâtes » des fins de mois.

5550-Melrose-And-Beechwood.jpg-4-670x220

Je vous laisse découvrir avec la bande-annonce… Il y a pour l’instant une saison de dix épisodes.