Cet été, pour m’éloigner de la canicule et décompresser (à quelques semaines du grand jour, j’en avais besoin), c’est en Irlande que j’ai posé mes valises. Cela faisait longtemps que je rêvais de ce pays, et je n’ai pas été déçue ! J’ai d’ailleurs vraiment hâte d’y retourner pour faire toute la côte sauvage et le Ring of Kerry; mais cela ne sera pas pour tout de suite. Il faut déjà que je vous raconte ce voyage-ci ! Aujourd’hui, je vous emmène à Cobh (prononcer [cov]), une île dans la baie de Cork.

C’est là que j’ai séjourné, pour profiter du calme insulaire et m’éloigner de la ville. Pour y arriver, le trajet n’a pas été trop éprouvant : quelques petites heures de voiture de Tours à Bordeaux, où un vol Ryanair d’à peine 1h30 était direct jusqu’à Cork. Là, en raison de l’heure d’arrivée tardive (et du manque de transports en commun dans le coin), l’option tranquillité du taxi réservé à l’avance a été bienvenue. Un gentil monsieur attendait avec sa pancarte, et son accent irlandais a tout de suite donné le ton.

Où dormir ?

Comme l’arrivée à Cobh fut vers 23h, je n’ai qu’imaginé le panorama entre les petites lumières des bâtiments; et pris mes quartiers dans la chambre d’hôtel.

irlande150818 165
Le Commodore Hotel

Je vous recommande vivement le Commodore Hotel. Construit en 1854, il est situé face à la mer, et il n’y a à mon avis pas de plus grand plaisir que la contempler depuis son lit dès le réveil ! En effet, j’avais une superbe chambre avec de grandes fenêtres et un large bord de fenêtre où me poser confortablement pour lire. C’est d’ailleurs le genre de détails dont je rêve pour chez moi !

irlande140818 144
La baie de Cobh, face à l’hôtel Commodore

Le Full Irish Breakfast

En voyage, autant que possible, je veux goûter les spécialités, et manger « local ». Au Commodore Hotel, j’étais ravie parce que les petits déjeuners irlandais correspondent parfaitement à mes goûts. J’ai toujours préféré le salé au sucré, en particulier le matin. Je n’ai jamais été fan du bol de céréales ou des tartines, ça ne me vient pas naturellement au réveil (au goûter, par contre, là d’accord… haha). Tous les matins, c’était donc du bacon provenant d’un élevage porcin de la région, des oeufs (brouillés ou au plat), les habituels baked beans, champignons et tomate cuite.

irlande irish breakfast

Une ville portuaire

Cobh est un port transatlantique et a eu un rôle majeur dans l’Histoire. Ainsi, il a été le point de départ de plus de 2,5 millions d’Irlandais vers l’Amérique du Nord. En effet, le pays a été durement marqué par la tristement célèbre Grande Famine des années 1845 à 1848. Dès lors, les Irlandais n’ont eu d’autre choix que de fuir vers ce nouveau continent qui leur semblait alors plein de promesses.

L’île de Cobh est également connue pour avoir été la dernière escale du RMS Titanic avant sa traversée tragique… Vous pourrez donc trouver des traces du Titanic un peu partout : des panneaux commémoratifs, un jardin où se recueillir, et bien sûr, un musée.

D’autre part, comme de nombreuses villes portuaires, les façades des bâtiments ont été peintes de différentes couleurs. Peut-être connaissez-vous la raison de ces effets de style ? La vie des marins est rude, et que ce soient les pêcheurs qui sortent à la journée, ou les aventuriers qui passent de longs mois loin de leurs familles, le retour à la maison était toujours très attendu. Mais entre les aléas du climat, l’absence de signaux lumineux et la brume, c’était difficile de reconnaître sa maison. Les façades ont donc été peintes pour permettre aux marins de reconnaître leurs proches qui leur faisaient signe par la fenêtre.

Que faire à Cobh ?

Cobh était le parfait compromis entre m’isoler de la civilisation et être emportée par le rythme d’une ville inconnue (comme Cork par exemple). J’y étais principalement pour dormir, manger et me reposer. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à y faire ! Comme je vous le disais, il y a plusieurs visites en lien avec l’épopée du Titanic dont un musée, le Cobh Heritage Centre pour en apprendre plus sur l’Histoire de la ville (anciennement Queenstown) et son lien avec la famille royale, ou encore le Sirius Arts Center avec des expositions d’art contemporain…

irlande120818 4
Le Cobh Heritage Centre, et plus haut le Cobh Museum (dans l’église)

Enfin, j’ai préféré de loin la Cathédrale Saint Colman de Cobh à tant de monuments que j’ai pu visiter dans ma vie ! Elle est splendide, accrochée à sa colline et surplombant toute la ville et l’horizon de l’océan. Je publierai prochainement un article spécialement dédié à ce bijou architectural, donc je ne vous en dis pas plus pour le moment. En tous cas, Cobh a été le point d’ancrage idéal pour cette petite semaine autour de Cork.

irlande120818 2

Et vous, vous êtes déjà allés en Irlande ? C’est un pays qui vous fait rêver ou au contraire, ne vous attire pas du tout ? Vous avez des destinations à me conseiller pour de prochaines escapades ?