Chose promise, chose due ! J’ai décidé de commencer par vous parler de mon manteau Lion. En effet, depuis l’ouverture du blog il y a maintenant quelques années, j’ai toujours voulu vous proposer des looks. Par peur du regard des autres (du vôtre en fait), par timidité, parfois aussi par manque d’organisation et surtout parce que je n’osais pas sortir seule avec mon trépied pour me prendre en photo devant tout le monde… je repoussais la date. Je fuyais cette envie, et ça finissait par me frustrer !

J’ai donc lancé un appel sur instagram il y a quelques semaines, pour proposer à des lectrices (ou copines blogueuses de la région) d’être mes photographes d’un jour. D’ailleurs, je réitère ma proposition : je cherche à publier au minimum un look par mois, donc il me faut une copine enthousiaste et à l’aise avec un appareil photo pour une demi-journée par mois dans un endroit sympa. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me prévenir en commentaire, m’envoyer un mail ou un message privé sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est la pétillante Aymie du blog Sirop de Fraise qui est passée derrière l’objectif.

Pour revenir à la mode… elle a toujours été source de plaisir pour moi, et au fil du temps j’ai précisé mes goûts et j’apprends à mieux choisir. C’est devenu de plus en plus évident pour moi que je préfère avoir quelques belles pièces de qualité, plutôt que des quantités de vêtements dont je ne suis qu’à moitié contente. Cette saison, s’il y a une pièce que j’aime par-dessus tout, c’est mon manteau Lion.

1

Acheter moins, acheter mieux

C’est pour cette raison que progressivement, je vais vers des achats de vêtements beaucoup plus ciblés. J’achète le type de vêtement dont j’ai besoin pour une raison particulière, j’anticipe comment il s’insère dans ma garde-robe pour être sûre de pouvoir l’assortir avec la majorité de ce que j’ai déjà, et comme je vous le disais à propos des robes de mariée; je me connais mieux donc j’achète ce qui me met en valeur (et pas forcément ce que j’aime sur cintre ou sur les copines). Petit à petit, en agissant ainsi, je vais vers des pièces fortes et audacieuses, que je n’aurais pas forcément achetées plus jeune.

2

Je suis aussi dans une période de transition donc j’ai tout un système pour trier perpétuellement, vendre (mais en réalité je ne vends que très peu), et donner les vêtements qui ne m’apportent plus de joie. Ces idées ont été notamment développées par Marie Kondo, avec sa fameuse méthode « konmari ». Je vous invite à aller visiter son site pour plus de détails. Elle n’est évidemment pas la seule à avoir appris à ranger ou à proposer des techniques d’organisation. En fait, chacun sait déjà comment ça marche : il faut oser.

Il faut oser se séparer de choses du passé, qui ne sont plus à notre taille, ne nous plaisent plus, et qui restent suspendues à la tringle depuis des mois. Combien d’entre nous ont des vêtements qui, quand on les voit sur leur cintre, nous arrache un soupir de désespoir ? Eh bien, je dis non ! Fini le désespoir ! 

3

Le vêtement comme source de joie

Ce titre fait un peu pompeux, presque ridicule, mais je pense que c’est très important. Le vêtement peut nous aider à tant de niveaux. Il réconforte, il donne confiance en soi, masque les défauts (enfin, ce qu’on subit comme tels)… Un beau vêtement peut contribuer à faire bonne impression quand on rencontre quelqu’un, tant sur le plan affectif que professionnel.

En effet, vous le savez comme moi, nous vivons dans un monde où l’apparence et l’image tiennent une place majeure dans les relations de société. Même si je le déplore, il faut en être conscient. On est souvent jugé et nous jugeons nous-mêmes d’un regard. Nous connaissons tous cette personne passionnante, cultivée et gentille, que son look fait passer inaperçue ! De même, certains font une première impression du tonnerre, et au bout de quelques conversations on réalise que c’était uniquement l’extérieur qui nous avait jeté de la poudre aux yeux.

4

Je pense donc que la mode doit avant tout nous aider à être heureux, ou tout du moins, joyeux. Quel plaisir de sortir de chez soi en se sentant mis en valeur, léger et à l’aise ! Tout le monde devrait pouvoir avoir confiance en soi, et gambader dans les rues en aimant son reflet dans les vitrines,  non ?

6

L’automne, saison de couleurs

Je suis une fille du froid. Née en décembre, la peau très claire, mes taches de rousseur et mes yeux verts n’apprécient vraiment pas la chaleur. En été, même si j’aime les robes qui tournent, je souffre du soleil et des températures au-dessus de 25. Chaque année, j’accueille donc le retour de l’automne avec ravissement. Ressortir les écharpes, les bottines et sauter dans les flaques d’eau, c’est mon truc. D’ailleurs, je crois qu’en fait je porte jupes et robes plus souvent en automne/hiver qu’au printemps/été. Je privilégie le short en été, plus pratique sans collants.

7

L’automne est très probablement ma saison préférée. J’aime voir les changements dans la nature, la flamboyance des arbres dorés au coucher du soleil et les odeurs de feu de bois dans la cheminée. 

8

Pour une musicienne, les ambiances sonores sont très importantes. Et même si j’aime le chant de cigales en plein mois d’août, je lui préfère nettement le bruit des feuilles mortes sous mes pas. 

10
11

Avec le froid, le réconfort

15

Sur le plan vestimentaire, j’ai tendance à aimer l’accumulation. Pour ce look, je porte donc un débardeur gris carbone Massachussetts American Vintage en coton égyptien. Très fin, il est appelé seconde peau par la marque, et agit comme isolant. Il tient chaud et protège très bien des courants d’air. Doux et quasi transparent, il ne se porte pas vraiment seul mais sera parfait en première couche. Il compte parmi les basiques de la marque. On le retrouve donc tous les ans déclinés en des dizaines de couleur. Le même tissage se retrouve dans toute la gamme du même nom, du fond de robe au gilet boutonné à manches longues.

16

Le pull gris chiné que vous apercevez est lui aussi de chez American Vintage. En fait, la quasi-totalité du look (et de ma garde-robe) vient de chez eux. Je ne peux vous en donner le lien car il vient d’une ancienne collection, mais il est tout fin, en col rond et très cintré.

Le manteau Lion

Ce manteau, je l’ai repéré en soldes à la fin de l’été. Il était en vente sur le site à 65 euros. Je n’ai pas hésité longtemps… La coupe est intemporelle, il est en laine, et j’ai craqué sur la couleur. Cette saison, le jaune est en vogue apparemment; car j’en vois partout. Je n’étais pas certaine qu’elle m’aille, mais à ce prix il fallait tenter. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je l’adore. Surtout dites-moi si j’ai tort !

17

Je porte des collants reçus en Gambettes Box, et une jupe courte en lainage vert foncé de chez Bellerose, une marque belge que j’aime beaucoup.

Détails

Les gants m’ont été offerts par ma belle-mère et sont classiques, en cuir noir : un indémodable. L’écharpe est un cadeau de mes parents lors d’un Noël quand j’étais au lycée. On ne la voit pas beaucoup sur ces photos, mais elle est toute torsadée et vient de la marque danoise Nümph.

20

J’ai acheté les boucles d’oreilles dans la boutique Une Autrefois, située rue de Scellerie à Tours. Je vous la recommande car elle a une gamme variée de jolis bijoux en argent ou plaqué or de bonne qualité. J’y ai acheté plusieurs bracelets, des cadeaux pour mes proches, mais aussi mon collier de mariée. Il y a un petit programme de fidélité également, donc au bout d’un certain nombre d’achats vous aurez une réduction sur le suivant.

18

Enfin, le sac de ce look est mon petit chouchou. Je l’ai acheté rue Scellerie également, dans une boutique près de l’opéra (à côté du vendeur de bougies Baobab et du barbier rétro). Comme vous le voyez, il est signé Christian Lacroix. En cuir vert, j’adore son motif arlequin sur le devant. Il a exactement le bon format pour sortir. Ainsi, je peux y mettre portefeuille, téléphone, clés, et rouge à lèvres sans problème. Il se porte en bandoulière, a une poche intérieure plate et se ferme par une fermeture éclair et un aimant sur le rabat avant.

23

J’espère que cet article vous aura donné des idées pour cet hiver, et que vous aimez ces photos !

J’attends vos retours : est-ce que vous voulez d’autres looks ?

Avez-vous plutôt tendance à acheter beaucoup de vêtements pour en changer tous les jours du mois ?

Préférez-vous avoir quelques pièces phares et combiner les tenues à partir d’une armoire restreinte ?