Aux débuts de ce blog, je vous avais parlé de mon amour pour la danse sportive. Aussi appelée danse de salon, c’est un excellent moyen de se défouler et d’apprendre à maîtriser son corps avec élégance. Pour ma part, depuis l’enfance j’ai toujours été incitée à faire du sport (pour le bien-être, la forme etc) et quitte à choisir je préfère prendre une activité qui puisse non seulement me faire plaisir, mais s’intégrer à mon parcours – et quoi de mieux pour une musicienne que danser ! – .

42218b5513c6d3f1067df988901a0480

Les apports de la danse sportive sont nombreux: développement de la coordination, tonicité musculaire (pour celles qui cherchent à avoir de belles jambes, c’est parfait), sens du rythme, présence scénique… C’est une activité qui accroit indéniablement la confiance en soi, et aide à apprendre à travailler avec un partenaire. Cela peut paraître évident comme ça, mais croyez-moi… pas forcément !

56th International Championships 2008, Professional Latin division

World Cup professional Latin dance champions, Delyan Terziev and Boriana Deltcheva

Pour une femme, cela apprend le maintien et le port de tête, mais aussi la sensualité et le contrôle de soi. En effet, chaque geste est maîtrisé, précis, et tombe pile sur la musique. Une autre chose que la danse sportive aide à développer c’est la confiance en l’autre et en l’occurence, en l’homme: on doit savoir accepter de ne pas mener la danse, et pourtant comprendre qu’on est tout aussi importante. On doit se laisser entraîner, mais par choix conscient: c’est un partenariat dans le vrai sens du terme. Pour les danseurs plus expérimentés, certaines figures sont tout simplement impossibles voire dangereuses sans confiance.

rtrltwo359347

Pour un homme, la danse sportive inculque tout d’abord le respect de la femme. Il doit (dans le plupart des danses) conquérir son coeur de façon noble, en exprimant ses sentiments et en se comportant en gentleman. Il doit aussi savoir la guider, lui donner les impulsions pour les pas qu’il souhaite exécuter et ce avec douceur mais fermeté. C’est un subtil jeu d’équilibriste: un bon partenaire n’est jamais brusque, mais sait doser la force de son geste (léger pour un changement de direction,  plus dynamique s’il doit nous faire tourner seule pour des doubles pirouettes par exemple).

groupe

L’équipe de mon club de danse, le club 92 Courbevoie… que de visages qui me manquent !

(il faut que je trouve un endroit où m’y remettre en septembre

alors si tu es belge et que tu as un tuyau, je suis preneuse)

Mais le plus important c’est que la danse sportive est tout simplement un défouloir, un sport de passionnés, un plaisir, un univers très amical et enthousiaste, et une communauté qui n’a de frontières ni communautaire ni générationnelle ! Alors n’hésitez plus et foncez à un cours d’initiation, ou dans un des nombreux bars qui propose des soirées danse; pour le bonus, c’est un excellent moyen de faire des rencontres, quoi qu’on cherche.

Et vous, vous faites du sport ?