Villandry est une commune d’Indre-et-Loire située à une quinzaine de kilomètres de Tours. Son Château et ses jardins sont d’esthétique caractéristique de la Renaissance. Les jardins actuels, en réalité la reconstitution de Joachim Carvallo créée à partir de plans et textes de l’architecte Jacques Androuet du Cerceau, datent de 1906. Pour une promenade délicieuse dans un paysage du XVIe siècle, c’est la destination idéale. Véritable havre de paix, le jardin est constitué de terrasses et d’un chemin d’eau. J’ai adoré cette parenthèse ensoleillée dans le rythme fatigant de la fin d’année. Découvrir de nouvelles plantes, sentir le parfum des fleurs… c’est le genre de journée qui me rend toujours très joyeuse.

villandry 72

La preuve, ma tentative d’imitation des abeilles qui récoltent le pollen de ces fleurs…

Le Jardin d’Eau

villandry 29

Ce jardin est un « boulingrin« , c’est-à-dire un parterre plat gazonné en creux entouré d’une bordure. J’ai découvert que ce terme était la transcription française de l’anglais bowling-green, « jeu de boules »,  et aurait fait son apparition sous Louis XIV ! D’aspect très symétrique, il donne une atmosphère sobre et reposante au jardin. Un couple de cygnes s’y prélassait en glissant lentement au fil de l’eau…

villandry 55

villandry 57

L’un des éléments architecturaux que je préfère est le chemin d’eau. J’aime les petites cascades qui séparent les étages des terrasses, entendre l’eau ruisseler et les jolis ornements des ponts qui l’enjambent. Quand j’aurai une petite maison à moi, j’aimerais beaucoup avoir un accès à l’eau. Cela ajoute un charme fou à un jardin, vous ne trouvez pas ?

villandry 34

Le Château de Villandry

François Ier donne l’impulsion au projet de construction de ce Château de la Loire, comme pour tant d’autres. En 1532, c’est Jean Le Breton, ministre des finances du Roi, qui fait raser la forteresse féodale présente sur ce site, mais conserve son donjon. Il y fait construire trois corps de logis et une magnifique cour d’honneur. Jean Le Breton avait été auparavant ambassadeur à Rome et y avait développé un amour pour les jardins. Il crée donc ce parc arboré, déjà petit joyau du paysage local.

Deux siècles plus tard, des éléments de style néo-classique y sont ajoutés; notamment au niveau de la décoration intérieure (par exemple un bel escalier Louis XV). La façade est également modifiée. Le parc est d’ailleurs agrandi, et les aménagements du jardin changent aussi.

Au début du XXe siècle, le riche docteur Joachim Carvallo achète le domaine et le reconstitue donc tel qu’il était à la Renaissance. Depuis, la famille Carvallo perpétue cet héritage.

Je n’ai pas photographié l’intérieur du Château, car bien que beau, il ne m’a pas spécialement marquée. Cela dit, si vous venez visiter les jardins, le prix du billet n’est pas beaucoup plus cher en choisissant d’avoir accès aussi au Château, alors autant y faire un tour ! En plus, vous en aurez besoin pour accéder à la vue magnifique que l’on a depuis le haut du donjon.

villandry 68

villandry

villandry 38

Il faut que vous visitiez le Château pour la vue en hauteur, et ne serait-ce aussi que pour l’extravagant plafond hispano-mauresque. En effet, le Château compte un salon oriental, dont le plafond provient du palais des ducs de Maqueda, construit au XVe siècle à Tolède. En 1905, Carvallo le rapporte alors que le palais est démantelé. Ainsi, il faudra un an de travail pour sa reconstitution : 3600 pièces de bois polychrome en forme l’architecture entrelacée que vous voyez ici !  Les autres plafonds de ce palais sont visibles au Musée archéologique national de Madrid, au Victoria and Albert Museum de Londres et au de Young – Legion of Honor Fine Arts Museum de San Francisco.

La vue depuis le belvédère

Le jardin d’ornement

Le jardin d’ornement est l’œuvre de Lozano, artiste peintre sévillan, assisté du peintre et paysagiste Javier de Winthuysen. D’inspiration andalouse, il dessine des formes géométriques qui constituent les « jardins d’Amour ». Les formes sont déjà jolies, alors je ne peux qu’imaginer ce que ça donne quand tout est fleuri ! En effet, comme vous pouvez le voir sur les photos (ci-dessous à gauche), quand j’y suis allée les fleurs avaient disparu. Je suppose que c’est une question de saison.

villandry 40

Par contre, les terrasses d’en face sont entièrement fleuries en ce moment. Des parterres de fleurs dans les tons lavande et blanc, mais aussi des potagers en carrés, des vergers et des plantations d’herbes aromatiques.

villandry 42

villandry 48

villandry 60

De tous les jardins du parc, j’ai préféré le Jardin du Soleil. Sa composition de plantes vivaces assez hautes lui donnent un superbe volume. A l’initiative de ce projet paysager est Henri Carvallo. C’est Louis Benech, grand architecte paysagiste français, qui l’a dessiné et en a choisi les plantes.

villandry 66

Dans les jardins du Château de Villandry, il y a encore plein d’autres belles choses à voir. Il y a par exemple un bois de 3 hectares en lisière de parc, un labyrinthe, et une orangerie.

villandry 69

villandry 73

Quelques-unes de mes plantes préférées

J’ai passé une merveilleuse journée à Villandry. Le village vaut aussi la peine, pour ses maisons romanes et son église du XIIe siècle. A la sortie de la visite, comme d’habitude, vous trouverez une boutique où acheter des souvenirs. En plus des habituels tabliers aux couleurs du Château et autres sets de table, la boutique vend des plantes. Vous pourrez donc repartir avec un bout de jardin. Pour ma part, j’ai choisi une menthe ananas, et un prêle hyémale (genre de tige qui pousse en bord de rivière).

Et vous, vous êtes déjà allés à Villandry ? Vous en avez envie ? D’autres suggestions de jardins ?