Culture, Divers

Il était une fois la vie

« La vie n’est pas un long fleuve tranquille », dit mon Papa.

C’est vrai, on s’agite du début à la fin, en proie à la tourmente, gesticulant de douleur. La vie s’accélère, chaque année semblant plus courte que la précédente. La mémoire elle-même nous fait douter, « ai-je bien vécu cela ou l’ai-je rêvé? ».  À peine adulte qu’on a déjà oublié l’essentiel de nos journées d’enfance, seuls subsistent des bribes de rires, bouts d’étoiles et traces de doigts à la gouache.

Je voulais écrire un article qui parle de moi, qui raconte des pourquoi. Je voulais écrire sur ce qui crisse derrière le coeur et serre le souffle. Mais nous sommes tous là, destinés à l’inconnu, avançant inexorablement vers une fin terrifiante. Alors j’ai décidé d’écrire sur nous tous, sur ce qui nous unit.

Nous sommes liés par la même expérience, liés par ce destin que l’on partage mais nous laisse désespérément seuls.

La vie commencerait par une explosion et finirait comme un concordat? C’est absurde.

René Char.

signaturee

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu es passé par ici ?