Culture, Patrimoine

Le cloître de la cathédrale de Fréjus

Bonjour à toutes et à tous !

Je vous écris depuis le Var où je reste encore jusqu’au 24 juillet, ce qui me laisse le temps de vous faire découvrir des lieux chargés d’Histoire ou peut-être des expositions et musées. Je ne sais pas encore ce qui sera réalisable ou non, pour deux raisons principales : je suis en vacances mais j’ai quand même du travail (un musicien ne s’arrête jamais vraiment complètement), et n’ayant pas le permis ma mobilité est contrainte par les horaires du petit train qui longe le littoral, ou de la seule ligne de bus qui dessert mon village.

Toujours est-il que, même sans aller bien loin, il est de petites merveilles qui valent le coup d’oeil !

Nous nous rendons donc aujourd’hui au cloître de la cathédrale de Fréjus, véritable havre de paix et de fraîcheur provençales.

Un peu d’Histoire

«  Edifié au XIIIe siècle, le cloître de Fréjus ne comportait à cette époque qu’un seul niveau de plein pied. L’ajout au XIVe siècle d’une galerie supérieure a eu pour conséquence la mise en place d’une charpente au rez-de-chaussée. Cette charpente, unique en France est décorée de scènes de la vie quotidienne, d’éléments religieux et surtout d’un fantastique bestiaire médiéval. « 

Accessible au public déjà à l’époque de sa construction et de son usage religieux, il était bien loin de l’image silencieuse et sereine que l’on a en tête pour ce type d’architecture. C’était un lieu de vie et de passage vers la cathédrale.

Aujourd’hui, l’atmosphère est tout autre et fait l’impression d’un moment suspendu dans le temps, à l’abri des regards, du tumulte de la ville et de ses terrasses remplies de badauds.

L’un des éléments les plus intéressants à noter ? La charpente entièrement peinte et merveilleusement conservée, représente des scènes de la vie quotidienne (métiers, troubadours, scènes de guerre…), de la vie religieuse (chanoines, anges, démons…), mais aussi un bestiaire d’animaux fantastiques (hybrides et dragons notamment) !

La cathédrale est actuellement en travaux, il ne m’a donc pas été possible d’en photographier l’intérieur, mais à l’occasion (probablement cet hiver) ce sera le sujet d’un nouvel article.

Quant au clocher, érigé en plusieurs parties au fil du temps, sa flèche est ornée de céramiques vernissées vert et jaune, ce qui lui donne un aspect chatoyant. Il n’a rien à envier aux édifices patinés de feuille d’or.

Pour en apprendre plus sur cet édifice, téléchargez le document de visite :  Le cloître de Fréjus.

Informations pratiques

Cloître de la cathédrale de Fréjus
48, rue du Cardinal Fleury
83600 Fréjus
Tél. +33 (0) 494 51 20 30
En voiture
De Nice : A 8, sortie n° 38 vers Fréjus puis D 37 vers le centre-ville
De Toulon : A 57 puis A 8, sortie n° 37 vers Fréjus puis N 7 vers le centre-vill
Du 1er juin au 30 septembre : 10.00-12.30 / 13.45-18.30
Tarifs : Plein 6€ • Réduit 5€ • Groupe à partir de 20 personnes 5€ • Groupe scolaire 20

Gratuité : -18 ans (en famille et hors groupes scolaires), 18-25 ans (U.E. et résidents réguliers non-européens sur le territoire de l’Union Européenne), Personne handicapée et son accompagnateur, Demandeur d’emploi (sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois), Carte Culture - Carte ICOM, Pass Education.
Il existe aussi des billets jumelés, notamment avec l'abbaye du Thoronet.

Cette visite a été un réel plaisir, que j’espère vous transmettre à travers mes quelques photographies.

Racontez-moi quels édifices valent le détour près de chez vous !

Quel est le style d’architecture qui vous plaît le plus ?

à très vite pour de nouvelles escapades culturelles…

♡ Merci pour vos commentaires ♡