Cinéma, Culture

Du pré-cinéma au 28 décembre 1895: une invention continue

Le 13 février 1895, le brevet du Cinématographe est déposé par les Frères Lumières. Le 1er film à être projeté est la sortie des usines Lumières.

Le Cinéma est le résultat de la fusion d’une tradition de spectacle, de la synthèse photographique du mouvement et des avancées technologiques de l’époque. La tradition du spectacle veut qu’il y ait une illusion du mouvement avec un support dessiné, peint et animé. C’est ce principe qui est utilisé par le physicien belge Plateau, qui travaille avec le principe de la projection rétinienne. C’est dans cette tradition que s’inscrivent le théâtre et l’appareil d’Emile Reynaud qui prolonge la chose en inventant des petites histoires, mises en scène en superposant les plaques de verre : il complexifie le principe de projection. Il monte ainsi ses spectacles, organise des projections publiques. C’est le théâtre optique, en 1882.

topubcoulb2

Le Cinéma doit beaucoup à la photographie. En 1823, Niepce, un français, réalise la première photographie de l’histoire. Mais la photographie a besoin d’un temps de pause extrêmement long, environ 14h pour une image en 1823: le but est de réduire ce temps de pause entre deux images, car plus il sera court, plus il sera possible de capturer le mouvement. Muybridge et E. J. Marey travailleront énormément sur le temps de la photographie.

The_Horse_in_Motion

En 1878, Muybridge organise une expérience très célèbre: il montre la suite de 24 clichés qu’il a réalisés en mettant côte à côte 24 appareils photos, liés à un fil. Son expérience consiste à faire passer un cheval qui, en cassant le fil, enclenche les 24 appareils simultanément. Ainsi, le mouvement du cheval est décomposé. Ses photos font le tour du monde, et entraînent de l’enthousiasme ou de l’indignation: enthousiasme devant l’avancée technologique, indignation devant le fait que dans la prise de vues successives, l’idée du réel choque.

Rapidement, une course de vitesse commence. Le Cinématographe se met au point. Les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour être les premiers à trouver l’invention parfaite. Finalement, ce sont les Frères Lumières qui remportent la victoire, en déposant le brevet du Cinématographe le 13 février 1895. Le 22 mars 1895, ils organisent une projection privée en présence d’industriels et d’hommes politiques, de la sortie des usines Lumières, dans les locaux de « La Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale ».n

Le  28 Décembre 1895, c’est la première projection publique de l’Histoire du Cinéma. Le Cinéma devient un élément de spectacle. Dès 1896, le Cinéma sort du laboratoire, des centaines d’appareils sont brevetés partout dans le monde: les Frères Lumières vont même jusqu’à engager des Opérateurs pour filmer leurs centaines de films. Le Catalogue Lumière est ainsi constitué des films commandés par les frères Lumières, mais très peu ont été tournés par les Lumière.

La séance du 28 décembre 1895 est le point de bascule chronologique en France.

Aux Etats-Unis, ce sera avec Thomas Edison.

L’invention du Cinéma pose des questions, notamment :

  • Invente-t-on une machine ou est-ce vraiment du Cinéma ? Ainsi, existe-t-il une continuité entre les vues des Lumières, le travail d’Edison et tout ce qui sera inventé après ? Une continuité entre Le Voyage Vers la Lune (Méliès, 1902) et Star Wars (Georges Lucas, 70’s) ? Pour certains, oui, pour d’autres, non.
  • Est-ce que le Cinéma réalise un vieux rêve, celui de reproduire les apparences de la vie, ou au contraire établit-il le « Royaume des Ombres », défini par Gorki, écrivain russe ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. amoureux animaux

    8 avril 2013 at 10 h 46 min

    Vraiment sympa ton blog! les articles sont pertinents et de qualité je trouve! je lance moi aussi un blog et j’espère pouvoir arriver au même résultat un jour :-)

    1. estellegdaily

      17 avril 2013 at 18 h 19 min

      Merci :) contente qu’il te plaise!

Tu es passé par ici ?