A l’approche des fêtes, j’ai un élan de nostalgie et des envies de jolies choses. Je me souviens du temps où le samedi matin, je prenais mon bol de Nesquick au chocolat (ou de Smacks) devant les dessins animés. Ils étaient beaux, recherchés. C’était de vraies séries télévisées pour enfant, avec une histoire qui se suit et quand je ratais un épisode j’étais triste. Je vous propose aujourd’hui un florilège des dessins animés de mon enfance, et libre à vous de me rappeler certains que j’aurais oubliés ♡

Les malheurs de Sophie

C’est l’adaptation du roman pour enfants de la Comtesse de Ségur. Bien que triste, c’est un très beau dessin animé, avec de la musique orchestrale de qualité, et des rebondissements inattendus. En plus, malgré les évènements qui font pleurer, on passe par toutes les émotions en regardant les épisodes, et les paysages sont tellement magnifiques qu’ils en feraient presque oublier que la petite Sophie en prend plein la tronche…

Princesse Sissi

La série raconte de manière libre l’histoire de l’impératrice d’Autriche Elisabeth de Wittelsbach, « Sissi », jeune et modeste duchesse bavaroise vivant avec sa famille dans le château de Possi, et fiancée à Franz, le jeune prince d’Autriche. Mais sa mère, l’impératrice Sophia ne voit pas cette liaison d’un bon œil. Sissi, sa famille et ses amis devront faire face à plusieurs ennemis (la jalouse Héléna, le Comte Arkas ainsi que le machiavélique Zottornic, conseiller de l’impératrice). Sissi va d’abord devoir faire accepter sa relation avec Franz. Puis, au palais, elle va devoir accepter les dures conditions de princesse et apprendre un protocole auquel elle n’est pas habituée.

Princesse Starla et les Joyaux Magiques

Alors là, c’est MON DESSIN ANIME DE L’ENFANCE, s’il fallait n’en citer qu’un. J’étais totalement en adoration devant Tamara, belle princesse aux cheveux roses fluorescents et aux amis les animaux, qui la suivaient dans toutes les aventures imaginables. C’est d’ailleurs sa harpe magique, qui libère les joyaux dans un épisode, qui m’a donné envie de jouer de la harpe, et quinze ans plus tard elle ne m’a pas quittée.

Le Bus Magique

Dessin animé éducatif et fantaisiste, on se retrouvait en fonction des épisodes un globule blanc à l’intérieur du corps de l’un ou l’autre enfant, un peu comme dans « Il était une fois la vie ». Chaque épisode partait d’une question, et j’ai toujours rêvé d’avoir une institutrice qui ressemblerait à Madame Billentête !

Et les autres…

Robin des Bois, Inspecteur Gadget, Père Castor, la totalité des Looney Tunes, les Babalous, les Animaniacs, Trois Petites Soeurs, la Cour de récré, les Tortues Ninjas…

Et vous, quels dessins animés et films ont marqué votre enfance ?