Culture, Lifestyle, Musique

La danse sportive : comment redevenir une princesse

Quand on était petites filles, on a (presque) toutes joué à la princesse : revêtir les belles robes de nos mamans, ajouter tous les bijoux les plus brillants, et un peu de maquillage pour séduire le prince charmant. Puis on a grandi, et il a fallu arrêter. On a parfois même maudit le chevalier sur son cheval blanc ( « c’est un mythe pour les enfants » ). Mais ne me dites pas que vous n’avez jamais eu envie de recommencer ! La preuve, chaque jour on fait l’effort de trouver la bonne tenue, les accessoires qui vont bien, l’eye-liner, rouge à lèvres et autres mascarades. Et si je vous disais qu’il existe un sport où il faut être une princesse ? 

Franco Formica & Oxana Lebedew – Nuit de la Danse et de l’Elégance 2009 – Club 92 Courbevoie

Les danses latines

Cha cha cha

Rythme à 4 temps : Souvent on s’inscrit en club principalement pour le « rock ». Mais pour moi, le cha cha s’avère vite devenir une de mes danses préférées. Musique joyeuse et rythmée, il est dérivé de la rumba et du mambo et tire ses origines de rythmes africains et cubains ainsi que du swing américain.

Rumba

Rythme à 4 temps : C’est la danse de l’amour. De lents mouvements, une sensualité exacerbée, la rumba est originaire du centre de l’Afrique et a évolué à Cuba. Elle symbolise le jeu amoureux, le cavalier cherchant à séduire sa partenaire qui est à la fois indifférente et provocante.

Jive

Rythme à 4 temps : Le jive correspond à la version « compétition » du rock.  Mélange de musiques américaines et de danses piétinées africaines, le jive est issu du Boogie-woogie et du Rock n’roll.

Paso doble

Rythme à 4 temps : Des images d’Espagne et de tauromachie. Si elle nous vient d’argentine, cette danse tire ses origines du flamenco espagnol. Le paso doble représente une mise en scène où l’homme joue le rôle du toréador et la femme joue le rôle de la cape. La principale difficulté de cette danse est liée à l’interprétation des rôles que doivent jouer le danseur et la danseuse. C’est une danse très théâtrale.

Samba

Rythme à 4 temps : Danse nationale du Brésil, la samba, joyeuse et exubérante, fait tout de suite penser au carnaval. Originaire des bas quartiers de Rio de Janeiro, elle a été dérivée selon plusieurs modes de danses différents. Par conséquent, la version de la samba codifiée en danse sportive est assez différente de la samba dansée dans la rue lors des carnavals.

Nuit de la Danse et de l’Élégance, Club 92 Courbevoie

Les danses standard

Tango

Rythme à 4 temps : originaire des ghettos de Buenos Aires, c’esst la danse de la passion et de la mélancolie à la fois. Le tango donne l’image d’un jeu incessant entre les partenaires.

Quick step

Rythme à 4 temps : Nous venant de l’Amérique des années 1920, cette danse est dérivée et plus rapide que le fox trot et contient des tonalités de charleston. Musique gaie et très dynamique, humeur légère et joyeuse, les déplacements que demande cette danse autour de la piste doivent être d’une grande fluidité. Les pas sont construits sur des petits sauts et des croisements de pieds. Les bons danseurs de quickstep se déplacent avec légèreté, semblant se détacher de la piste.

Valse anglaise

Rythme à 3 temps : Appelée également Valse lente, son rythme est 2 fois moins rapide que la Valse viennoise. Elle est composée de nombreuses figures, ses déplacements sont majestueux et romantiques. Elle se caractérise par la douceur de sa musique et la relative lenteur d’évolution toutefois pleine d’élan des danseurs.

Valse viennoise

Rythme à 3 temps : Ses origines dates du XIIème ou XIIIème siècle en Bavière ou en Italie. Qui n’a jamais été séduit par l’élégance et le charme des bals de la noblesse autrichienne par l’entremise de films comme « Sissi Impératrice » ? C’est la danse par excellence pour l’ouverture d’un bal de mariage. Si les figures sont quasiment inexistantes, son rythme rapide, ses grands déplacements, son sway, ses élévations, la légèreté et l’élégance qui doivent en ressortir en font une danse difficile à bien danser mais tellement agréable!

Slow Fox

Rythme à 4 temps : C’est la plus difficile des 10 danses ! Constituée de mouvements fluides et doux, sur une musique lente et complexe, c’est un enchaînement de déplacements sans interruption, de mouvements de corps, d’élévations, de sway… C’est une danse qui nécessite une excellente maîtrise de ses mouvements et de ses équilibres pour être bien pratiquée. Elle donne paradoxalement l’impression, lorsqu’elle est bien dansée, d’être facile et naturelle.

La danse sportive est donc une discipline multiple. Il n’y a pas de possibilité de s’ennuyer, il y en a pour tous les goûts. En pratique, certaines sont plus ludiques que d’autres dès le début (jive, cha cha…), d’autres viennent avec le temps et sont tout aussi géniales quand on s’y met vraiment (je pense par exemple à la valse lente). Mais il n’y a pas « une » danse de salon. Quand on s’inscrit en club, c’est pour apprendre à danser. Point. Avec la danse de salon, on est capable de se débrouiller sur n’importe quelle chanson. On peut entraîner un partenaire même débutant. Mais le plus important, quand on s’inscrit en club : on rejoint une association, une communauté, un groupe de personnes sympathiques de tous âges réunis pour célébrer la danse !
Il m’est arrivé à de nombreuses reprises d’admirer des dames de 60 ans qui dansaient avec grâce, j’ai jalousé les jambes fuselées de danseuses de 40 ans qui ne pratiquent que le week-end avec leur mari… et j’ai tissé des amitiés avec des jeunes de mon âge souvent plus décomplexés et bienveillants – car souvent les garçons se font emmerder quand ils avouent faire de la danse de salon.  Tout ça pour dire que c’est très bon enfant, athlétique, (on peut aussi tester l’ambiance équipe de compétition où la technique est mise en avant), j’en ai fait 3 ans et je compte bien m’y remettre quand je pourrai !
Et vous, vous dansez ? Vous appartenez à un club ou une association ?
Vous faites du sport et retrouvez ces sensations ? 😊 
 
signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. Quand faut y aller… | E & the world

    16 septembre 2013 at 19 h 56 min

    […] intéressant niveau finances]: j’ai donc décidé de reprendre le tango et la salsa (voir ici et ici pour le sujet de la danse de salon), de débuter en yoga et peut-être en modern’jazz. On a […]

  2. La danse de salon, ce n’est pas pour les vieux ! | E & the world

    11 juillet 2013 at 23 h 35 min

    […] débuts de ce blog, je vous avais parlé de mon amour pour la danse sportive. Aussi appelée danse de salon, c’est un excellent moyen de se défouler et d’apprendre […]

  3. Elodie (La P'tite Bulle d'Elo)

    29 août 2012 at 12 h 53 min

    Les danses à deux, c’est tellement beau quand c’est bien fait :) des vraies princesses en effet :) bonne journée!

Tu es passé par ici ?