Catégorie

Littérature

lecturejuillet17

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part – Anna Gavalda

dans Culture, Littérature

Comme bon nombre d’entre nous, les vacances me donnent le temps de retrouver une activité que j’adore : la lecture. En effet, pendant le rythme effréné de l’année mes bouquins passent plus ou moins aux oubliettes. Il fut un temps où je dévorais 150 pages au petit-déjeuner avant d’aller au collège, laissant mes Smacks ramollir nonchalamment dans leur lait. Puis la technologie a fait irruption dans nos vies, et avec son lot d’avantages elle a aussi eu pour effet de diminuer notre concentration (je me considère comme un papillon). Auparavant, avant de me coucher j’aurais pris le livre en cours, et rajouté un chapitre d’aventure à mon imaginaire nocturne. Ces derniers temps, c’est plutôt deux épisodes Netflix avec les yeux…

Lire la suite...
marivaux2

Le Jeu de l’Amour et du Hasard, au Théâtre Michel

dans Culture, Littérature

J’ai récemment redécouvert une de mes pièces préférées de Marivaux. En effet, au Théâtre Michel se joue Le jeu de l’amour et du hasard, petit bijou de littérature française, entre quiproquos et badinage coquet. Synopsis Silvia a toutes les raisons du monde d’être inquiète : son père, Monsieur Orgon, lui propose le mariage avec un parfait inconnu. Elle décide alors d’endosser le costume de sa suivante Lisette, afin de percer à jour le caractère de ce soi disant « bon parti ». Sous les regards amusés de Monsieur Orgon et de son fils Mario, les quatre amoureux se débattent derrière leurs masques afin d’être aimés pour ce qu’ils sont en dépit des convenances sociales. S’en suivront quiproquos et rebondissements sur un rythme…

Lire la suite...
voyagelionelcecilio

Voyage dans les mémoires d’un fou, par Lionel Cecilio

dans Culture, Littérature

En ce moment et jusqu’au 29 avril, Lionel Cecilio tient un seul en scène d’1h15 au Théâtre l’Archipel. Ce spectacle, il l’a non seulement écrit (peut-être à la bougie ?) mais aussi mis en scène, et c’est bien sûr lui qui l’incarne dans ses enchainements de mots musicaux et silences suspendus. Synopsis Dans une chambre modestement meublée, entre un jeune homme duquel on ne sait rien; Il s’asseoit à son pupitre et semble particulièrement pressé de noircir les pages blanches d’un calepin. Qu’a-t-il de si « vital » à déposer sur le papier? Qui est-il? Soudain, ses souvenirs le rattrapent et il s’évade dans le tourbillon de sa mémoire, nous embarquant dans une douce folie où mille reflexions existentielles s’entrechoquent au carrefour du…

Lire la suite...
rohwoolfworksposter

Woolf Works

dans Culture, Littérature, Musique

Le 8 février 2017 était retransmis en direct de la Royal Opera House le très acclamé triptyque du chorégraphe Wayne McGregor : Woolf Works. Traduit « Oeuvres de Woolf » en français, il s’inspire de l’oeuvre littéraire de Virginia Woolf et plus particulièrement de trois de ses romans cultes. I now, I then (de Mrs. Dalloway) Dans le roman Mrs. Dalloway, on découvre la vie de Clarissa Dalloway, une femme de la haute société anglaise juste après la Première Guerre Mondiale et celle de Septimus Warren Smith, un soldat traumatisé par l’horreur qu’il a traversée. La chronologie n’est pas linéaire, les personnages se croisent comme les événements de leurs vies se répondent. Edward Watson est bouleversant en soldat meurtri qui n’arrive pas à…

Lire la suite...
postersilenceontourne10

Silence, on tourne ! au Théâtre Fontaine

dans Culture, Littérature

Le 5 février 2017, j’ai découvert la dernière pièce mise en scène par Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras : Silence, on tourne ! au Théâtre Fontaine à Paris. En résumé Une équipe de cinéma a investi un théâtre pour le tournage d’un film. Aujourd’hui on tourne la séquence du mari trompé qui interrompt une représentation pour tuer l’amant de sa femme. Au cours du tournage on va découvrir que le producteur est véreux, que le réalisateur, amoureux de la jeune actrice et dévoré de jalousie, s’est promis de démasquer son rival pour lui faire la peau. L’éternel second rôle, quant à lui, est prêt à toutes les crapuleries pour faire décoller sa carrière et l’assistant-réalisateur doit ménager les uns et les autres…

Lire la suite...
10365500 238519096496054 8074521079767290812 o

Lucia di Lammermoor, vue par Katie Mitchell

dans Culture, Littérature, Musique

Le moment que j’attendais depuis des semaines est enfin arrivé : lundi soir je suis allée voir l’opéra Lucia Di Lammermoor, par la Royal Opera House en direct de Covent Garden, retransmis au cinéma. Considéré comme un des chefs-d’oeuvre du répertoire belcantiste, cet opéra de Donizetti fait le récit d’une femme qui tente de prendre les rênes de son existence dans une société où les hommes dominent et décident – phénomène de société que Katie Mitchell tente de critiquer, en mettant l’accent sur les causes qui mènent les femmes à cette fameuse « hystérie » (étymologiquement, vient du mot latin signifiant utérus), cette folie féminine. Je vous avais déjà parlé de ces grands événements musicaux et artistiques retransmis dans les cinémas du monde…

Lire la suite...
phillemon

Philosophons : Être ensemble, et être soi-même…

dans Culture, Littérature

simul et singulis… pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez que j’ai choisi ce mantra pour guider ma vie. Pour ceux qui ne le savent pas, je vais vous expliquer de quoi il s’agit. Cette locution latine m’a interpellée un jour de mon enfance. C’est la devise de la Comédie Française, il me semble, mais je l’avais immédiatement trouvée pleine de sens. Toutes les difficultés de mon existence semblaient résonner avec cette idée. Comment réussir à être complètement soi-même, tout en étant au monde ; tout en étant intégrée, acceptée, à ma place parmi le tumulte des vies croisées de toute l’humanité ? singulis La première difficulté est de définir tous les termes. Déjà : qui étais-je ?…

Lire la suite...
rene descartes

Philosophons : Accepter de vivre n’est pas un acquis

dans Culture, Littérature

Je ne sais pas si nous sommes nombreux à se poser ces questions; mais je soupçonne que si elles traversent mon esprit, sans que je les convoque, et que je sais qu’elles traversent l’esprit de certains de mes proches… elles font peut-être partie de votre conscience, ou de votre inconscient. On ne choisit pas de naître Deux personnes créent un être. Il naît. C’est vous. La vie vous donne un environnement de départ, un milieu d’origine, des repères (soient-ils des parents, je vous le souhaite car c’est un point de départ utile, des services sociaux plus ou moins compétents, une tribu de la jungle amazonienne ou un monastère d’un recoin d’Asie…). Nous avons tous un set de données de départ;…

Lire la suite...
eric satie 006

Erik Satie, son univers imaginaire et sa bibliothèque

dans Culture, Littérature, Musique

Je reviens aujourd’hui avec un article plus sérieux que d’habitude. J’ai récemment eu à travailler sur un compositeur moderne de mon choix, et faire une recherche sur sa bibliothèque matérielle et ses lectures présumées. Ce travail s’est révélé super intéressant, et je me suis dit que ça pourrait peut-être vous intéresser. Erik Satie est une figure majeure de la musique moderne, et particulièrement du répertoire pour piano. Il a également composé des ballets, s’est intéressé au cinéma, a fréquenté moult peintres célèbres. Picasso sera d’ailleurs l’un de ses amis proches, et restera à son chevet jusqu’à sa mort – alors que pour lui, c’était un véritable exploit, car il avait une profonde peur (voire phobie) de la maladie et donc…

Lire la suite...