La Bretagne, plus je la connais et plus je l’aime. J’en entendais toujours parler avec tant d’enthousiasme – par des bretons, forcément; mais je ne savais pas. Je n’avais pas vu. Finalement, en juillet, j’ai passé quelques jolis jours chez une amie à Vannes, en plein Golfe du Morbihan. Il faisait une chaleur monstrueuse, et dès mon arrivée à la gare elle m’a emmenée pour trois heures de canoë entre filles à pagayer entre les îles. Pour commencer les vacances, il n’y a rien de mieux.

Si ça vous dis, je vous montrerai les plages idylliques dans un prochain article. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de la ville de Vannes, au patrimoine culturel si riche et à l’architecture médiévale particulière.

vannes

L’Histoire de Vannes est longue et marquée, comme nombre de villes françaises, par la romanisation de la Gaule. Au départ y vivaient les Vénètes. Puis, en 56 avant J.C., ils sont soumis par les romains. En effet, on trouve des commentaires de Jules César lui-même à propos de cette cité que les romains appelaient alors Darioritum. A la fin de l’empire, elle retrouve son nom de peuple. Ensuite, des colons bretons s’y installent et autres soldats maures. Finalement, au Ve siècle, la ville est fortifiée et chrétienne.

Les lavoirs de la Garenne

vannes 3
vannes 2

Les lavoirs de la Garenne ont été construits au début du XIXe siècle. Fréquentés par les lavandières professionnelles, mais aussi par les particuliers, ils comprenaient une buanderie (pour le blanchissage du linge, qu’on faisait bouillir), et l’accès à la rivière pour le rinçage. Elles s’agenouillaient dans des caisses en bois remplies de paille et savonnaient puis battaient le linge sur la pierre.

Comme souvent quand des femmes travaillent ensemble, les lavoirs sont devenus des lieux sociaux très importants : on y échangeait les rumeurs du moment, les dernières nouvelles, et les petits secrets.

Le Château de l’Hermine et ses jardins

vannes 4
vannes 5

Aussi connu sous le nom d’Hôtel Lagorce, il date de 1785 et est de style néoclassique. Il a été construit sur le site de l’ancienne forteresse des ducs de Bretagne et a changé de fonction à travers les siècles. D’abord hôtel particulier, il a ainsi été école d’artillerie, trésorerie, ou encore école de droit. sert aujourd’hui d’Institut culturel de Bretagne.

Ses jardins sont réputés, et connus aussi comme les jardins des remparts. Ils sont un symbole représentatif de la ville, et le jeu des niveaux permet d’en admirer la géométrie. J’aime beaucoup le chemin d’eau, comme souvent dans les jardins d’ailleurs.

La Tour du Connétable

vannes 12

vannes 6

La Tour du Connétable est l’un des monuments les plus anciens de Vannes. En effet, elle a été construite au XVe siècle. Bâtiment défensif, elle servait au départ à héberger le chef des armées du duc de Bretagne. C’est d’ailleurs de là que vient son nom : le mot connétable  est tiré du latin comes stabuli, qui signifie le comte de l’étable. Le comte de l’étable était par définition chargé des écuries et donc de la cavalerie de guerre. Être connétable était une haute dignité de nombreux royaumes médiévaux.

La Cathédrale Basilique Saint-Pierre de Vannes

vannes 7

vannes 8
vannes 9
vannes 14

Vous vous en doutez peut-être vu son nom, la Cathédrale de Vannes a deux particularités : elle est à la fois cathédrale et basilique, et a un lien fort avec le Vatican et sa célébrissime Basilique Saint Pierre. Un édifice sacré est considéré comme une basilique notamment s’il abrite des reliques saintes ou la dépouille d’un saint. C’est le cas ici, car les reliques de Saint Vincent Ferrier y sont conservées depuis 1419.

Sur le plan architectural, elle a été terminée en 1280, et mélange les styles romans, gothiques et baroques. A l’intérieur, les vitraux représentent, outre le culte catholique, des grands personnages de la région : Saint Yves, Saint Vincent Ferrier, ou encore Saint Gwennaël.

Saint Émilion

vannes 10

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais de mon côté quand j’entends Saint Émilion je pense d’abord au vin. Je ne connaissais pas spécialement ce personnage historique, alors en trouver une statue à Vannes m’a vraiment intriguée. Quelques recherches plus tard, et c’est un homme surprenant que j’ai découvert ! Émilion de Combes était en effet, au VIIIe siècle après J.C., intendant du comte de Vannes, moine et ermite. Né à Vannes, la légende dit qu‘il donnait du pain aux pauvres en cachette de son maître. Il aurait accompli un miracle en transformant le pain en bois pour ne pas être inquiété. Depuis, il est évidemment aussi devenu le Saint patron des marchands et négociants en vin.

Petites curiosités vannetaises

vannes 11

vannes 13

vannes 15

La ville de Vannes compte presque 300 bâtiments et monuments classés au patrimoine français. Cela vous paraît incroyable ? En réalité, cela s’explique facilement : le vieux Vannes regorge de maisons à pans de bois et colombages, et chacune d’elle est classée.

Quant à ces drôles de personnages, j’avais failli ne pas les voir, mais heureusement mon amie vannetaise me les a montrés et m’a expliqué que c’est un emblème célèbre de la ville. Estimés environ au XVIe siècle, ce sont des bustes de granit peints.

L’histoire ne nous en dit pas beaucoup plus; par contre il y en a dans d’autres villes bretonnes… Si vous connaissez des détails de la légende, ça m’intéresse, je vous lirai avec plaisir dans les commentaires.

Alors, la Bretagne vous tente ? Vous connaissiez Vannes ?

D’autres villes à me recommander ?