Culture, Musique, Patrimoine

Bijoux de scène, l’exposition au Palais Garnier

Bonjour chers lecteurs,

Fin juin, j’ai eu l’occasion de passer une matinée exceptionnelle dans l’une des plus grandes maisons d’opéra du monde : l’Opéra de Paris, Palais Garnier. Situé en pleine capitale, ce lieu rempli d’Histoire est le foyer des danseurs de la Compagnie, de l’orchestre, et de tous ceux qui participent à la vie de la saison.

Accessible en grande partie aux visiteurs, le Palais Garnier héberge aussi des recoins plus secrets… notamment les stocks de costumes et bijoux de scène. C’est à ces derniers qu’est consacré l’article du jour. En effet, une petite exposition propose au public une sélection des bijoux de l’Opéra.

Sélection drastique par ailleurs, car la collection de bijoux en compte plus de 4000 ! En lien avec la Bibliothèque Nationale de France, un inventaire en a ainsi été réalisé tout récemment.

Je vous laisse donc découvrir ce lieu secret, dans les archives de l’Opéra.

ndlr : Je ne suis malheureusement pas autorisée à publier de photographies des archives et des centaines de merveilles qu’elles contiennent, mais je peux vous donner un aperçu des bijoux que vous pourrez découvrir si vous vous rendez sur place. Je vous prie d’accepter, chers lecteurs, toutes mes excuses pour les désagréments occasionnés par ces modifications. Sachez que j’ai mis beaucoup de soin – et de temps – à rédiger cet article, à prendre les photos qui l’illustraient, les trier, y faire des retouches. Il est je crois, sincèrement, impossible d’être plus désolée que je ne le suis à cet instant par les échanges qui sont nés de ma publication. Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet, et vous remercie de votre compréhension.

Ce projet mené par la BnF est axé autour de trois démarches complémentaires :

  • dépoussiérage
  • reconditionnement
  • numérisation

En effet, un fonds numérique est en pleine création – d’où également la nécessité d’un inventaire rigoureux et documenté. Vous pouvez en découvrir une première partie sur Gallica, à cette adresse. C’est une démarche de longue haleine, qui s’inscrit dans la volonté de préservation et de valorisation du patrimoine culturel français. La BnF, c’est bien plus qu’une bibliothèque. Gallica est d’ailleurs une source inestimable de documents, photographies, et objets culturels. En tant que musicienne, je l’utilise par exemple pour vérifier les éditions modernes de partitions baroques : les manuscrits y sont en effet accessible sous format PDF (et téléchargeables).

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bijoux de scène, l’association Bijouterie du Spectacle fait un travail passionnant et le publie en ligne. Pour connaître la genèse de ce projet, vous pouvez d’ailleurs consulter leur article à cette adresse.

Pour y aller ?

Ouvert tous les jours de 10h a 16h30 - Fermé le 1er janvier et le 1er mai

Fermeture à 13h les jours de représentations suivants en matinée (accès jusqu’à 12h30):
Dimanches 25 juin 2017 et 16 juillet 2017

Fermetures exceptionnelles
Samedi 2 septembre 2017 toute la journée
Mercredi 13 septembre toute la journée
Mercredi 20 septembre toute la journée
Jeudi 21 septembre toute la journée
Vendredi 22 septembre jusqu'à 13 heures
Samedi 23 septembre toute la journée
Dimanche 24 septembre toute la journée  
Jeudi 28 septembre toute la journée  
Samedi 30 septembre toute la journée
Dimanche 1 octobre toute la journée  
Lundi 2 octobre toute la journée

Dans un prochain épisode, nous irons ensemble découvrir l’exposition « Mozart, une passion française ».

à très vite pour toujours plus de belles découvertes…

2 Comments

  1. ornellastro

    8 juillet 2017 at 8 h 42 min

    Ca a l’air fantastique, j’aimerai bien y aller.

    1. estellegdaily

      8 juillet 2017 at 10 h 23 min

      Oui ça vaut le coup ! Et dans le Palais Garnier il y a encore plein d’autres belles choses à voir, qui feront l’objet de prochains articles, alors n’hésite pas à revenir vérifier s’ils sont sortis ;) Belle journée à toi et merci pour ton commentaire.

♡ Merci pour vos commentaires ♡