Culture, Musique

Le Barbershop Quartet (op. 3)

Bonjour chers lecteurs,

Je ne sais si la tendance est aux spectacles musicaux a cappella teintés d’humour (en tous cas c’est le format théâtral auquel on m’invite le plus souvent), mais je commence à avoir une belle petite liste de groupes vocaux dans ma boîte de billets.

Je vous raconte aujourd’hui celui du Barbershop Quartet. Ils s’amusent sur la scène du Théâtre l’Archipel depuis février et, à quatre, nous emmènent dans un univers rétro qui plaira aux grands comme aux petits. Sur base de chansons françaises originales, ils intègrent jingles, parodies, petites scènes théâtrales et bruitages déjantés. Je m’efforce de ne pas publier deux jours de suite pour vous laisser le temps de découvrir chaque spectacle mais ils sont en fin d’exploitation donc je ne voudrais pas vous décevoir en vous privant de l’occasion d’y aller !

L’interaction avec le public se fait facilement : salle et scène sont petites, il y a une proximité physique immédiate, et leurs regards francs et enjoués finissent de nous attraper.

Le niveau des artistes est homogène, chacun a son personnage (et je soupçonne qu’ils aient pris des cours de clown, comme les Cinq de Coeur) et le défend avec, si j’ose dire, un air tout à fait mignon en son sens le plus positif. Cela dit, j’ai eu un net coup de coeur pour Rachel Pignot.

En effet, son personnage est la râleuse du groupe, caractère que je trouve souvent très attachant et qui est aussi jubilatoire à interpréter. Le regard dur et la moue hostile ont un effet comique indéniable quand ils sont maniés avec précision, et contrastent d’autant plus quand ses partenaires sont dans le gag pur.  

En parcourant son CV, mon ressenti est confirmé : comédienne et chanteuse, elle a, entre autres projets, été la voix française chantée de Blanche-Neige dans Shrek 3 et dans le Blanche-Neige de 2001, celle de la Princesse Giselle dans Il était une fois. Son expérience va du théâtre au chant solo en passant par la comédie musicale.

Le spectacle a été mis en scène par Marie-Cécile Héraud et l’accent est mis sur des choix de scénographie simples et des costumes adorables. Trois des chanteurs sont debout, une est perchée sur un tabouret; ils portent des robes rétro ou des costumes à bretelles et des petits chapeaux… L’ambiance est aux couleurs, à la bonne humeur et à la chanson sans chichis.

Bruno Buijtenhuijs et Xavier Vilsek complètent l’équipe; le premier à la guitare et le second aux bruitages loufoques pour nous offrir un moment de joie et d’auto-dérision très agréables.

Ne ratez pas l’occasion de les voir, ils ne jouent que jusqu’au 29 avril !

Théâtre L’Archipel
17 Boulevard de Strasbourg – 75010 Paris
01 73 54 79 79 – billetterie@larchipel.net

 

à très vite pour toujours plus de culture et d’émotions…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu es passé par ici ?